Le Visage

Par Margot Garel

Masseur-Kinésithérapeute Diplômé D'état
Diplômée Universitaire en technique de rééducation maxillo-faciale.

AUTORÉÉDUCATION

Modalités

 

Avant de commencer les massages et le travail

musculaire analytique, vous pouvez échauffer les

muscles faciaux avec des packs chauds ou

« chaufferettes » sur vos joues pendant 5-10

minutes.

• Réaliser les exercices devant un miroir,

lentement, de façon symétrique et sans

forcer.

• Penser à faire des pauses.

• Respecter les consignes de votre rééducateur sur

la fréquence de répétitions et l’amplitude.

• Ne jamais utiliser d'électrothérapie.

• Eviter de sourire.

SIGNES D’ALERTE

Si l’un des signes suivants apparaît, vous devez consulter en urgence le spécialiste référent :

๏Consultez votre ophtalmologue si l'oeil pique, gratte, rougit, sensation de brûlures, de grains de sable

๏Consultez votre thérapeute si apparition de contractures* anormales, de syncinésies** ou de spasmes***

๏Consultez votre ORL si apparition de douleurs à l’oreille,d’intolérance auditive aux sons forts.

*Contracture: visage qui tire, tension musculaire anormale sur le visage.

**Syncinésie: apparition de contractions involontaires lors de mouvement volontaire.

***Spasme: contracture brusque, violente et involontaire d'un ou plusieurs muscle.

automassages

MASSAGES EXTERNES (côtés atteint + sain)


• Du centre du visage
vers la périphérie, du
haut vers le bas du
visage.


• De façon lente, sans àcoups
, a v e c une
pression assez forte,
réalisez 3 à 5 fois les 6
mouvements indiqués.


• Utiliser une crème
neutre et fluide.

• De façon lente, sans à coups, avec une pression assez forte,réalisez 3 à 5 fois les 7 mouvements indiqués.Ils sont dirigés vers l’angle externe de la commissure des lèvres.

MASSAGES INTERNES (côtés atteint + sain)

• Pince pouce- indexmajeur
opposé au côté à
masser (pouce dans la
bouche et index-majeur
à l’extérieur de la joue).

Vidéo démo massages

bientôt !
travail musculaire analytique

Priorité : obtenir la fermeture de l’œil et la fermeture de la bouche.

Étirer l’angle externe de l’oeil, puis abaisser la paupière supérieure avec le regard vers le bas.

Emmener la joue saine vers le centre du visage, puis propulser les lèvres en s’aidant avec les mains pour maintenir la position.

Fermer les yeux sans forcer.

Élever les sourcils.

Froncer le nez en montrant
les dents du haut.
Sourire en montrant les dents.
Mettre la bouche en carré.

Mettre la bouche en « cul de poule », faire le bisou.

Froncer les sourcils.

Sourire sans montrer les dents.
Gonfler les joues puis les creuser.
Abaisser les commissures
DISSOCIER LES MOUVEMENTS
Réaliser les exercices suivants simultanément puis alterner d’un côté puis de l’autre.
Fermer les yeux, à droite puis à gauche.
Faire un grand sourire, à droite puis à gauche.
Gonfler les joues, à droite puis à gauche.
RÉÉDUCATION DES SYNCINÉSIES

Syncinésie : apparition de contractions involontaires lors de mouvements volontaires.

OEil-bouche (à gauche) :
lors de la fermeture
volontaire de l ’oeil , la
commissure labiale s’élève
involontairement.
Fermer les yeux sans
forcer et sentir avec sa
main le mouvement.
involontaire.
Bloquer la joue avec sa
main, propulser les lèvres
puis fermer les yeux sans
forcer.
Bouche-oeil (à droite) :
lors de la propulsion des
lèvres , l ’oeil se ferme
involontairement.
Propulser les lèvres en
avant sans forcer et
sentir le mouvement
involontaire.
Bloquer la joue avec la main
et écarquiller les yeux en
regardant vers le haut et le
dehors.
TRAVAIL DES EMOTIONS
1ŸEcarquiller les yeux et sourire
3ŸEcarquiller les yeux et abaisser les lèvres.
2ŸFroncer les sourcils et sourire.
4ŸEnrouler la lèvre du
haut sur les dents et garder les yeux grands ouverts.